Language

Site réalisé par ThierryD
rienquepourlesyeux@free.fr

Copyright 2010-2015
All rights reserved
Reproduction prohibited

Last update : 2015/09/21

Adapter un vieux flash argentique pour être compatible avec un reflex numérique



Un flash externe offre de nombreux avantages par rapport au flash intégré de votre reflex numérique
comme, par exemple, une puissance beaucoup plus importante, la possibilité de déporter le flash
et donc de ne plus avoir cet effet d'écrasement du sujet, d'éclairer un arrière plan via une cellule
de déclenchement ou des triggers genre RF-602 de YONGNUO.
Les flashes numériques compatibles avec les reflex sont très onéreux (chez Nikon le flash d'entrée de
gamme, le SB400, est à 150 Euros et n'est pas le mieux, le SB600 offre une bien meilleur puissance).

L'utilisation d'un vieux flash argentique que vous avez conservé dans un placard, ou acheté a pas cher
sur Ebay ou Priceminster par exemple (10-30 Euros), est un bien meilleur compromis.
Le seule désavantage d'un flash argentique par rapport à un numérique est la perte de la fonction TTL
(fonction qui permet le dosage de la lumière). Il faudra donc se reporter au tableau distance/focale/ISO
souvent présent au dos de ce flash (voir la photo01) pour exposer correctement la photo (comme au bon vieux temps).

Par contre, ATTENTION !!!
N'insérez jamais votre vieux flash argentique directement sur votre reflex sans un contrôle préalable de
la tension sur le sabot. Certains flash argentique ont une tension de l'ordre de 300 voir 400 Volts.
Vous risqueriez d'endommager irrémédiablement votre reflex.
Vous devez, avant tout, mesurer la tension sur le sabot du flash avec un voltmètre (ou multimètre).
La tension à mesurer est celle présente entre l'armature (flèche rouge de la photo02) et le plot central
du flash (flèche verte de la photo02). Si cette tension est inférieur à 6 Volts, alors pas de problème, cela
fonctionnera. Dans le cas contraire cet article va vous intéresser.
J'ai modifié deux flashes (les deux présents sur la photo01). L'un, celui de gauche avait une tension de 180 Volts,
l'autre, une tension de 270 Volts !! Et maintenant je les utilise sans problème.

Pour cette opération, il va vous falloir quelques composants électroniques (6 au total) et un fer à souder.
D'abord il va falloir ouvrir le malade (photo03) afin de vérifier si vous pouvez trouver un endroit
vide pour le montage électronique souvent près de l'emplacement des piles (photo04). Ce montage a un volume
de 1 cm cube environ (1 cm * 1cm * 1cm) en composant classique, en CMS on pourrait faire encore mieux.
Si vous ne trouvez aucun emplacement, alors le montage sera externe (dans une petite boite ou un adaptateur
de sabot).
Vous devez aussi identifier le fil qui relie le plot central du sabot de votre flash au circuit électronique
du flash (photo05, le fil jaune dans cet exemple) car le montage que je vous présente sera inséré entre
le plot central et l'endroit ou ce fil est soudé au circuit électronique du flash.

Maintenant vous pouvez regarder le schéma du montage (photo06). Ouah! qu'il est super pas compliqué du tout!
Je vous l'avais dit, seulement 6 composants : une diode zener de 5.1 Volt, une diode de commutation 1N4148,
un condensateur céramique de 10nF, deux résistances de 4.7 Mhoms (0,25 Watt) et un Triac de 0.8A 600 Volt (un Z0107MA).
Vous pouvez utiliser un autre modèle de triac à condition que le courant de commutation soit de 5 mA (current gate),
et que la tension supportée soit de 400 Volts minimum.
Le cout de ce montage est des plus modestes puisqu'il met revenu à moins de 2 Euros 50 en allant au magasin
d'électronique le plus proche (vous pouvez les trouver sur internet chez Conrad, GoTronic, ...).

Le principe de fonctionnement est assez simple.
Une diode zener permet de limiter la tension à une valeur maximale côté reflex ou trigger à 5.1 volt.
Un condensateur qui se charge via la tension de X volts délivrée par votre flash par le biais
des 2 résistances (elles servent à abaisser la tension). Attention !! l'utilisation de 2 résistances
en série n'est pas anodine, une résistance carbone ne peut pas supporter de tension supérieur à 250 Volts
et comme on peut avoir jusqu'à 400 Volts, cela fait au maxi 200 Volts à supporter pour chaque résistance
donc pas de risque de claquage.
Une diode de commutation 1N4148 pour amorcer/désamorcer le triac.
Et bien sur un triac (600 Volts, 0.8 Ampères) qui supportera sans aucun problème tous les flashs.
Un court circuit de la diode zener (coté "commande" de la photo06) aura pour effet de rendre passant le triac
qui a son tour fera un court circuit du flash (coté "flash" sur la photo06) et donc déclenchera l'éclair.
En pratique et après mesure, coté "commande", donc la partie qui va vers la griffe de votre reflex, j'ai mesuré 3.6 Volts,
une tension bien inférieure à ce que peut accepter votre reflex. Il n'y donc absolument aucun danger pour celui-ci.

Sur la photo07, c'est le schéma d'implantation des composants (vu de dessus).
Sur la photo08, les composants nécessaires ainsi qu'une petite plaque d'époxy pré percé que j'ai utilisé pour souder
les composants, de 3 par 4 pastilles.
Sur les photos 09 et 10 vous pouvez apprécier la taille du montage final mais je reste persuadé que certains d'entre vous
feront encore mieux. La plaque d'époxy n'est pas nécessaire, vous pouvez très bien souder les pattes des composants
les unes aux autres pour optimiser la place dans le flash ou pour étaler les composants à l'intérieur de la coque du flash si
vous n'avez pas le choix.
Sur les photos 11 et 12, les deux montages que j'ai réalisés et insérés dans mes deux flashs
(photo11 le flash de gauche de la photo01, photo12 le flash de droite de la photo01).
Pour rappel, il faut insérer ce montage entre le plot central du flash et le circuit imprimé du flash (à la place du fil) et
bien entendu relier l'armature (la flèche rouge de la photo02) au montage comme étant la masse.

je peux vous assurer que cela fonctionne parfaitement. Je les ai testés sur la griffe de mon reflex sans problème.
Personnellement, j'utilise plutôt mes deux flashs comme flash esclave via des triggers de déclenchement (RF-602 de YONGNUO) pour
faire des éclairages d'arrière plan ou comme flash d'appoint avec des parapluies pour déboucher les ombres.

Pour tester votre nouveau flash modifié, passer votre reflex en mode manuel. Choisir comme réglage une focale de 8
et une vitesse de 1/200. Il faudra aussi, dans les réglages du reflex, passer le flash en mode manuel.
Si vous faites une photo et que le flash se déclenche, mais que celui-ci n'apparaît pas sur la photo, c'est que vos réglages
ne sont pas correctes. Vous pourrez essayer d'autres réglages mais pour commencer je vous conseil celui-ci.

Copyright 2010 ThierryD - http://rienquepourlesyeux.free.fr
Last update 09/07/2010
Reproduction prohibited

Utiliser les flèches pour la direction et la vitesse. Cliquer sur une image pour l'agrandir.