Language

Site réalisé par ThierryD
rienquepourlesyeux@free.fr

Copyright 2010-2015
All rights reserved
Reproduction prohibited

Last update : 2015/09/21

Programmes pour le Photographer Tools




Dans cet article, je vais vous présenter l'utilisation des différents programmes
qui peuvent être utilisés avec le Photographer Tools.




PROGRAMME UPLOAD SKIN :
Le premier programme permet de transférer des skins directement par USB ou Bluetooth
dans le Photographer Tools. Les Skins sont des interfaces graphiques personnalisées.
Pour créer un Skin, je fourni dans le fichier ZIP du Photographer Tools (rubrique
téléchargement du site), un fichier nommé : "Personnalisation des fenetres.pdf".
Ce programme se nomme "Upload SKin" (Photo01).
Pour utiliser ce programme, brancher un câble USB entre l'ordinateur et le Photographer Tools,
si vous souhaiter transférer un nouveau Skin ou modifier un Skin par l'USB.
Je vous conseille fortement de transférer les Skins via l'USB qui est beaucoup plus rapide que le
Bluetooth.
Par défaut, le Photographer Tools, n'active pas l'USB et le Bluetooth.
Pour activer l'USB et le Bluetooth, il faut aller dans le menu "Configuration" du Photographer Tools
et appuyer sur l'option : "Active BT / USB".
Vous pouvez maintenant lancer le programme "upload Skin" (connecter le Photographer Tools à l'ordinateur avec
un câble USB).
En cliquant sur le bouton "Télécharger un skin complet", le programme vous demande de sélectionner un répertoire
contenant l'ensemble des fichiers composants un nouveau Skin. Le téléchargement prend environ 10 - 12 minutes.
Il est possible qu'en testant votre nouveau Skin, vous vous rendiez compte que vous avez fait une erreur dans les
coordonnées d'un champ ou d'une zone tactile. Dans ce cas, il est possible de modifier le fichier qui contient
l'erreur et ensuite de transférer seulement ce fichier avec le bouton "Télécharger un seul fichier".
Ce programme est très utile et évite d'ouvrir le Photographer Tools pour accéder à la carte SD, si vous
souhaitez créer vos propres Skins.
Photo02, une image du programme "Upload Skins" en cours de transfert de fichiers.
Le programme "Upload Skins" est inclus dans le fichier ZIP du Photographer Tools.
Pour utiliser ce programme, vous devez mettre à jour le micro code du Photographer Tools
en version 1.02 (du 04/2013) minimum.
La mise à jour du micro code se fait avec le programme "Download Program in Arduino DUE.exe" en reliant le
Photographer Tools à un ordinateur avec un câble USB.




PROGRAMME CALIBRATION :
Le deuxième programme très important "Calibration.exe" permet de calibrer le posemètre et de calibrer le colorimètre.
La calibration du colorimètre et du posemètre est importante pour pouvoir faire des mesures assez précises pour
régler la balance des blancs des blancs en mode manuel, ou bien pour connaitre l'exposition de la prise de vue.
J'avais déjà inclut dans le fichier ZIP du Photographer Tools une première version du programme "Calibration.exe".
Mais cette version ne donnait pas de bon résultat et il fallait utiliser des sources de lumière précise pour la
calibration (une ampoule incandescente de 60 Watts, une ampoule fluo de 3000K et une ampoule fluo de 6500K).
Cette nouvelle version du programme de calibration offre beaucoup plus de souplesse dans le choix des sources
de lumière.
Avant de commencer à vous expliquer comment utiliser ce programme de calibration, il faut comprendre pourquoi
on a besoin de calibrer le colorimètre et le posemètre.
Pour faire simple, le Photographer Tools utilise un composant électronique pour mesurer les valeurs RGB
(rouge / vert / bleu), c'est le TCS3414 de TAOS.
Comme on place un filtre anti-infrarouges devant le TCS3414, et qu'il est possible d'utiliser un diffuseur
ou un plastique transparent de protection, les valeurs RGB renvoyés par le TSC3414 ne correspondent pas
à une température de couleurs précises.
L'illuminance (la valeur d'éclairement en LUX permettant de mesurer l'exposition) est aussi modifiée.
La calibration va permettre de faire correspondre les valeurs RGB renvoyées par le TCS3414 à une température
de couleurs et à une valeur d'éclairement.
Pour faire cette correspondance on utilise une matrice de corrélation.

Avant d'aller plus loin, je vous propose une image (Photo03) représentant le spectre des différentes
sources lumineuses. Le spectre lumineux, c'est la répartition des valeurs rouges, verts et bleus.
Comme on peut le constater, les ampoules à incandescence, halogène, fluorescente et le soleil n'ont pas du tout
la même répartition des valeurs RGB. Il est donc difficile de faire un profil de calibration unique pour toutes
les sources de lumières. Notre appareil photo utilise plusieurs profils de calibration pour déterminer la bonne
balance des blancs. En mode balance des blancs automatique, l'appareil photo va utiliser une mesure complexe
pour essayer de déterminer le bon profil colorimétrique a utiliser et ensuite faire la mesure de la température
de couleurs. En mode automatique, parfois les appareils photographiques se trompent, c'est pour cela que l'on
peut directement choisir le bon profil colorimétrique à utiliser (Soleil, nuageux, tungstène, fluo, ombre, ...)
Il est possible de faire un profil unique pour toutes les sources de lumière mais il ne sera pas précis.
C'est pour cela que j'ai fait évoluer le micro code du Photographer Tools en version 1.02 (version du 04/2013),
afin de pouvoir choisir entre plusieurs profils colorimétriques.
Pour créer un profil de calibration, il faut choisir 3 sources de lumières : une chaude, une source intermédiaire
et une source froide.
Par exemple, pour faire un profil colorimétrique pour des ampoules fluo compacts,
on utilisera une première ampoule ayant une température de couleurs de 2700K (chaude),
une ampoule de 3000/3500K et une dernière ampoule de 6500K (froide).
Pour le soleil, on fera une calibration avec un soleil couchant (2500/3000K), un soleil de midi (4500/5000K)
et enfin un ciel très nuageux/gris (6500/7500K).

Photo04, l'interface du programme de calibration.
Description des boutons de commande (cercle 1), de gauche à droite :
- Connexion. Permet de se connecter au Photographer Tools branché en USB ou en Bluetooth. Si votre ordinateur
possède plusieurs ports séries, le programme va tenter de se connecter aux différents ports soit à une vitesse
de 9600 Bauds, soit à 56000 Bauds. Il est donc possible qu'il y ai plusieurs cycles de tentative de connexion.
- Nouvelle calibration. Ce bouton permet de lancer une autre fenêtre du programme afin de créer une nouvelle
équation de corrélation (Photo06).
- Charger une calibration. Ce bouton permet de charger des fichiers de calibration contenant l'équation de
corrélation du colorimètre et celle du luxmètre.
- Sauvegarder une calibration. Ce bouton permet de sauvegarder les différentes calibrations que vous avez créés.
- Téléverser une calibration. Ce bouton permet d'envoyer une calibration dans le Photographer Tools.
Cette calibration portera le nom que vous aurez donné lors de sa sauvegarde (8 caractères maxi).
Attention ! Le Photographer Tools peut seulement afficher 8 profils de calibration maxi.
- Restaurer la calibration par défaut. Ce bouton permet de restaurer la calibration du fabriquant du TCS3414.
- Quitter. Comme son nom l'indique, ce bouton permet de quitter le programme de calibration.

Une fois connecté au Photographer Tools, les valeurs RGB (Rouge, Vert et Bleu) mesurées s'inscrivent toutes les
secondes (cercle 2).

Le cercle 3, représente l'équation de corrélation du colorimètre. Cette équation permet à partir des valeurs RGB
d'obtenir les coordonnées XYZ de l'espace colorimétrique CIE XYZ. Puis de cette espace colorimétrique CIE XYZ,
le programme calcule les coordonnées XY de l'espace colorimétrique RGB CIE 1931, qui permet de déterminer la température
de couleurs. C'est un peu compliqué à expliquer mais si cela vous intéresse, vous trouverez toutes les informations
sur le site internet du fabriquant du TCS3414 (TAOS INC) et surtout sur Wikipédia.

Le cercle 4, représente l'équation du luxmètre, car il faut corriger les valeurs RGB renvoyées par le capteur TCS3414
pour obtenir la bonne valeur d'illuminance.

Le cercle 5, indique la valeur du temps d'intégration. cette valeur est importante pour déterminer la bonne valeur
d'illuminance (pour vous ce n'est qu'une indication, elle est utilisée automatiquement par le programme).
Lorsque l'éclairement est faible, le temps d'intégration est de 400 ms, et peut changer jusqu'à 12 ms pour de très
forts éclairements (plein soleil à midi l'été).

Le bouton "CIE 1931 diagram" (cercle 6) permet de lancer le diagramme de chromaticité CIE 1931 2 degrés (Photo05).

Le diagramme de chromaticité 1931 (Photo05) permet de visualiser la valeur corrigée avec l'équation de corrélation
(Cercle 1) et la valeur non corrigée qui est directement calculée avec les valeurs RGB du Photographer Tools (Cercle 2).
Dans cette fenêtre, on a la valeur de température de couleurs, les valeurs RGB normées pour un ordinateur (valeurs 0 - 255),
mais aussi une représentation de la couleur affichée sur un ordinateur.
Les points verts et rouges vous permettent de voir la dérive par rapport à la courbe optimale de la norme RGB CIE 1931.

Photo06, c'est la fenêtre qui permet de créer une calibration (en cliquant sur le bouton "Nouvelle calibration").
Cette fenêtre a beaucoup de paramètres, mais je vais vous expliquer comment l'utiliser.
L'idéal, pour faire une calibration très précise est d'utiliser un vrai thermo colorimètre et un luxmètre.
Je ne pense pas que vous ayez un photo colorimètre (moi non plus), on utilisera donc notre appareil photo et son histogramme.
Pour déterminer l'illuminance, l'idéal est d'avoir un luxmètre (10 - 12 Euros sur Ebay en provenance de Chine) mais on
peut aussi utiliser notre appareil photo pour cela (méthode beaucoup moins précise avec une erreur de +/- 1/3EV ou 20%).

Le cercle 1, représente les valeurs RGB renvoyées par le Photographer Tools.

Le cercle 2, c'est l'équation ou matrice de tristimulus qui va servir à créer l'équation de corrélation.
Cela doit vous sembler compliqué, mais ce n'est pas très dur à comprendre.
Pour pouvoir faire une équation de corrélation, il faut avoir une référence et comparer cette référence avec les valeurs
RGB lues par le capteur TCS3414. Cette référence est la matrice de tristimulus.

Si vous avez un vrai thermo colorimètre pour faire la calibration, il suffit de reporter directement les valeurs lues par
le thermo colorimètre dans cette matrice.
Si vous n'avez pas de thermo colorimètre, ne toucher pas aux paramètres de cette équation.
Si vous modifiez ces paramètres, les valeurs CCT1, CCT2 et CCT3 sont automatiquement désactivées. Pour réactiver les
valeurs CCT, CCT2 et CCT3, il suffit de cliquer sur le bouton "CIE 1931 CCT matrix".
Cette matrice qui est notre référence est par défaut celle de la norme CIE 1931 2 degrés.
Si vous modifier les valeurs CCT1 ou CCT2 ou CCT3 (cercle 3), la matrice de tristimulus est automatiquement recalculée.

Les cercles 4 et 5, représentent les champs qui permettent de définir l'éclairement, soit avec les paramètres de votre
appareil photo, soit directement avec un luxmètre.

Le bouton "Get Tools values" (Cercle 6), permet de faire une capture des valeurs RGB renvoyées par le Photographer Tools.

Les boutons du bas (Cercle 7), permettent de charger et sauvegarder l'ensemble des paramètres de calibration.

Maintenant, que nous avons vu la théorie (simplifiée), passons aux choses pratiques pour creer une calibration.

La première chose à faire, est de choisir 3 sources de lumières (une chaude, une intermédiaire et une froide).
Comme exemple, on va prendre une ampoule de 40 Watts à incandescence (ou un spot halogène de 50 Watts), une autre
ampoule fluo compacte d'environ 3000K et enfin une dernière ampoule de 6500K fluo compacte (les ampoules de 6500K
sont utilisées en photographie, ce sont des ampoules Daylight).
Placer la première ampoule à environ 1-2 mètres d'une feuille blanche. J'ai utilisé des feuilles blanches d'imprimante.
Attendre 5 minutes que l'ampoule chauffe, et que sa température de couleurs se stabilise.
Pour être sûr d'avoir un bon blanc et sans effet de transparence, utilisez un bloc d'une dizaine de feuilles blanches.
Comme vous n'avez pas de thermo colorimètre, on va utiliser l'histogramme de l'appareil photo pour déterminer la valeur
de température de couleurs de l'ampoule.
Mettre la balance des blancs de votre appareil photo en mode manuel.
Placer l'appareil photo face au bloc de feuilles blanches dans le même axe que l'ampoule (regardez la Photo07).
Prendre une photo et regardez l'histogramme.
Modifier la valeur de température sur votre appareil photo, jusqu'à ce que les valeurs du rouge,
du vert et du bleu de l'histogramme soient parfaitement alignées.
mettre la valeur de température de couleurs inscrite sur l'appareil photo dans le champ CCT1.
Si vous avez un luxmètre, mesurez la valeur en Lux en plaçant le luxmètre devant les feuilles blanches et reportez
cette valeur dans le champ Lux (cercle 5).
Si vous n'avez pas luxmètre, il suffit de prendre une photo et de noter les valeurs d'ouverture, ISO et de vitesse.
Reporter ces valeurs dans les champs correspondants (cercle 4).
Maintenant on va reporter les valeurs RGB lues par le Photographer Tools.
Placer le Photographer Tools devant le bloc de feuilles blanches dans l'axe de l'ampoule.
Cliquer sur le bouton "Get Tools values", les valeurs lues par le Photographer Tools sont directement inscrites dans les
champs RGB de "Measured Values".
Maintenant que nous avons fini avec la première ampoule (colonne Hot Color), il faut répéter la même technique pour
l'ampoule de 3000K (colonne Middle color : CCT2, ...), et enfin pour l'ampoule de 6500K (Colonne Cold color : CCT3, ...).
Il reste plus qu'à cliquer sur le bouton "Create new correlation matrix and quit" pour générer l'équation de corrélation.
Avant, vous pouvez cliquer sur le bouton "Save config", pour sauvegarder l'ensemble des paramètres de cette calibration.
Cela peut être utile de sauvegarder les paramètres pour affiner la calibration si vous le souhaitez.

Par défaut, comme nous avons fait une mesure de température de couleurs des ampoules avec un histogramme RGB parfaitement
aligné, nous aurons donc la vrai température de couleurs qui donnera toujours une photo avec des blancs vraiment blancs.
Si vous souhaitez créé des profils de calibration plus proche de la vision humaine, il suffira simplement d'augmenter
la valeur des champs CCT1 et CCT2 (pas CCT3 car 6500K correspond à un vrai blanc).
Exemple : Si vous avez mesuré 2780K pour l'ampoule de 40 Watts à incandescence, il suffira de mettre 2900 ou 3030K.
Pour l'ampoule fluo compacte de 3000K on pourra mettre 3230 par exemple et générer une nouvelle matrice de corrélation.

Attention ! Les ampoules fluo compactes ont tendance à avoir une colorimétrie assez verte, donc même si on a la bonne
valeur de température de couleurs, il est possible que la photo soit verte. Il faudra dans ce cas, corriger la couleur
dans les menus de votre appareil photo reflex (voir la documentation de votre reflex pour apporter une correction fine
de la balance des blancs).
J'ai constaté (par exemple avec une ampoule fluo compacte de 4000K), qu'il fallait mettre deux crans vers le bas pour
compenser le vert.
Le processeur de notre appareil photo fait cette micro correction du vert tout seul (si il ne se trompe pas bien sûr).

Dans le fichier ZIP du Photographer Tools, je joins un document excel avec différentes valeurs que j'ai utilisé pour
faire des profils de calibration.

Pour changer de profil de calibration sur le Photographer Tools:
- Mettre le Photographer Tools sur la fenêtre "Exposure and WB"
- Appuyer sur le champ "WB" qui affiche la valeur de température de couleurs.
un menu apparaît avec la liste des profils colorimétriques téléversés dans le Photographer Tools.
Il suffit d'appuyer sur le profil que vous voulez utiliser.


PROGRAMME FLASHMETER CALIBRATION :
Ce nouveau programme, permet de calibrer facilement le flashmètre du Photographer Tools.
Ce flashmètre est relativement précis. Après calibration, je n'ai aucun écart de mesure pour différentes illuminances
de flash.
Le taux d'erreurs est inférieur à 1/3 d'EV.
Le flashmètre permet de mesurer des ouvertures comprises entre F1 et F51 (pour 200 ISO).
La plage de mesure en EV est de 8 à 19 EV.

Pourquoi calibrer le flashmètre ?
Les composants électroniques ont tous une tolérance, et leur valeur n'est pas exacte.
Cela peut donc modifier légèrement la mesure d'exposition, une calibration est donc nécessaire.
Vous pouvez aussi ajouter un diffuseur hémisphérique sur le flashmètre, il faudra donc faire une calibration.
Par défaut, je n'ai pas mis de diffuseur hémisphérique, mais si vous le souhaitez, vous pouvez en mettre un,
comme un Lumidisk ou Lumisphère de Sekonic.

Pour calibrer le flashmètre, il faut faire 3 mesures à des puissances de flash différentes.
par exemple, faire une mesure à 1/2 de la puissance, puis une autre mesure à 1/8,
et enfin une dernière mesure à 1/32 de la puissance du flash.
Certains flash (flash de studio par exemple), on un réglage de puissance de 1/1 à 1/8.
Dans ce cas, faire une mesure à 1/1, puis une mesure à 1/4 et enfin une mesure à 1/8.

Dans le programme j'ai inclus une méthode facile pour déterminer l'ouverture théorique (Photo08, cercle 1).
Il suffit d'indiquer le Nombre Guide NG de votre flash (ce NG est donné dans le manuel du flash suivant la position
de la tête du flash ou zoom), la puissance du flash que vous avez réglé et enfin la distance entre le flash et
le Photographer Tools (distance en mètre). Exemple : 1.1 pour 110 cms ou 2.41 pour 241 cms.
Puis pour calculer l'ouverture théorique, cliquer sur le bouton "Calc Aperture"
Cette méthode n'est pas précise, car la valeur NG donnée par les fabricants n'est pas très précise (variation de 1 EV).

Je vous conseille, pour déterminer l'ouverture qui servira de référence (Photo08, cercle 2) :
- Soit d'utiliser un flashmètre correctement calibré.
- Soit d'utiliser l'histogramme de votre appareil photo.

Pour déterminer la bonne exposition avec votre appareil photo, c'est très facile et assez précis :
- Régler votre reflex en mode manuel et mettre la vitesse sur 1/200 seconde.
- Choisir et mettre une valeur de ISO (exemple 200 ISO)
- Mettre votre flash en mode manuel et régler la puissance (exemple pour la première mesure 1/2).
- Placer votre flash à une distance précise qui sera la même que lorsque vous ferez la mesure avec le Photographer Tools.
- Placer une charte de gris ou un bloc de feuilles blanches d'imprimantes juste devant le Photographer Tools.
- Prendre une photo et regarder l'histogramme, l'histogramme doit être parfaitement au centre.
- Si l'histogramme n'est pas au centre, changer l'ouverture sur le reflex jusqu'à obtenir la bonne ouverture.

Maintenant que vous avez la bonne ouverture, reporter cette valeur dans le champ "Aperture" (Photo08, cercle 2).
Mettre aussi la valeur ISO dans le champ "ISO" (Photo08, cercle 3).

Si vous avez fait les mesures d'exposition sur un bloc de feuilles blanches d'imprimantes,
cocher la case "Use white paper" (Photo08, flèche 3) .

Maintenant connecter le Photographer Tools avec un câble USB, et cliquer sur le bouton "Connect".
Puis cliquer sur le bouton "Get values" (Photo 08, flèche 5).

Répéter la mesure d'exposition pour les deux autres mesure (second mesure et third mesure).

Maintenant cliquer sur le bouton "Calculate", le programme calcul la différence pour chaque mesure et fait
une moyenne (Photo08, cercle 6).

Pour terminer, cliquer sur le bouton "Upload", le nouveau calibrage est envoyé dans le Photographer Tools.






je prépare un autre programme pour le Photographer Tools afin de piloter et transmettre les paramètres directement
sur les reflex Nikon. un peu de patience, d'autres programmes sont en cours de préparation.


Je ne répond pas aux questions par mail.
Veuillez utiliser le forum pour poser vos questions.





Toutes les photos et textes sont soumis aux droits d'auteurs et aux droits de diffusion.
Toute reproduction totale ou partielle, des photos et textes, sans autorisation expresse, est strictement interdite.
Toute utilisation commerciale de ce montage est soumise aux droits de propriété intellectuelle.
Merci donc de ne pas reproduire ou diffuser sur internet les images et textes de ce montage.
La réalisation et l'utilisation de ce montage est autorisée dans un cadre strictement personnel ou scolaire.




Copyright 2013 ThierryD - http://rienquepourlesyeux.free.fr
First update 17/04/2013
Last update 29/04/2013
Reproduction prohibited

Utiliser les flèches pour la direction et la vitesse. Cliquer sur une image pour l'agrandir.